Jean-Michel Zabinski ne veut pas la place du maire mais veut gagner les élections et être maire

Depuis le 18 juin, Jean Michel Zabinski a officialisé sa candidature aux municipales 2014. Les grands thèmes de campagne seront le commerce et le bien-vivre à Flines.

photo-jmz

 

Cela fait 6 ans que Jean Michel  Zabinski prépare les élections  municipales. Dés le lendemain de sa défaite en 2008, il a créé une association, celle des Amis du rassemblement flinois pour y regrouper ses sympathisants. Après s’être déclaré symboliquement le 18 juin, « date mémorable pour notre pays », souligne le candidat, Jean-Michel Zabinski a véritablement démarré sa campagne depuis quelques semaines.

 

Un repas de soutien

C’est d’ailleurs à l’occasion de la braderie de Flines, le 29 septembre que l’équipe s’est présentée comme telle aux Flinois. Habillé d’une doudoune bleue flash et arborant un gros pin’s à l’effigie de la tête de liste, chaque membre est « allé a la rencontre de la population, pour expliquer ce que l’on a fait pendant 6 ans. » Et parmi les autres grands rendez-vous, l’élu d’opposition a organisé un repas de soutien à sa  candidature le 19 octobre. « Plus de 200 personnes sont venues montrer qu’ils nous soutiennent. Ce succès est important pour nous, cela prouve qu’il y a des gens derrière nous. » C’était aussi un moyen de financer la campagne, car pour les candidats des petites villes, il n’est pas toujours évident de réunir des fonds. « Nous; n’avons pas de parti politique qui nous sponsorise, nous voulons être une liste apolitique. Il est donc plus difficile de  trouver des fonds pour la campagne. »

Question liste, les noms définitifs des 29 membres qui la composeront ne sont pas encore établis. « Mais nous sommes assez nombreux, nous pourrions même deux listes. Nous sommes d’ailleurs encore ouverts à toute personne qui voudrait travailler avec nous », souligne Jean-Michel Zabinski. Le but sera d’avoir un panel de Flinois pour représenter chaque habitant.

Relancer l’économie

Depuis 6 ans également, un noyau dur de la future liste travaille autour de grands thèmes afin d’être prêt 1e jour où i1 pourrait être élu. « Nous avons fait un travail de fond depuis 2008. En réalité c’est là que la campagne pour 2014 a commencé. Nous avons suivi tous les grands projets de la municipalité actuelle et nous avons aussi rencontré les membres du SCO,; de la CAD pour savoir ce qu’on pouvait faire pour Flines. Maintenant nous savons où  la commune devra être dans 6 ans. »  Et parmi les grands axes de la relance de l’économie et du commerce. « Nous voulons ramener de l’emploi et du commerce à Flines. Les commerces ferment et ne sont pas remplacés. Il y a 40 ans, Flines était comme Orchies, une ville où les gens venaient pour consommer. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.»

Le second axe développé est en liaison avec les loisirs. « Nous voulons que les gens se sentent bien à Flines, qu’ils soient heureux d’y vivre. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. C’est pourquoi depuis 6 ans nous avons organisé et participé à de nombreux événements comma l’accueil des nouveaux résidents, 1a réunion des vœux, etc. Des idées reprises par l’actuelle municipalité », constate 1e candidat. 6 ans de travail qui seront donc “jugés” en mars prochain lors des élections municipales.

Rémi Siniarski – article paru dans l’observateur du douaisis.

 

Un commentaire sur “Jean-Michel Zabinski ne veut pas la place du maire mais veut gagner les élections et être maire

  1. Le titre est mieux que dans l’Observateur, il est moins « ronflant ». C’est un bon article quand même, il nous portera chance!!! On y croie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15

Hit Counter provided by technology news